Les occupations rurales

Une carrière de limon au Louvre
 
 

Plan de la zone d’habitat du Bas-Empire.
Dessin Chr. Hochstrasser,
fouille des Jardins du Carrousel
.
 

Trous de poteau et calages de
la palissade et du grenier.
Cliché fouille des Jardins du Carrousel.


  Parmi les traces d’occupations préhistoriques et antiques découvertes lors des fouilles des Jardins du Carrousel, les plus importantes sont les restes d’une vaste carrière d'extraction à ciel ouvert de limon. Etendue sur une surface d’environ 4 ha, elle occupait une grande partie de la berge alluviale que constituait originellement ce site. Elle semble avoir été exploitée pendant les deux premiers siècles de notre ère. Les matériaux extraits, plus de 80.000 tonnes de limon, auraient pu servir à la confection de torchis utilisé dans la construction de
  certaines maisons du Ier siècle, bien que les analyses réalisées sur les fragments de mur des maisons de la rive gauche n’aient pas étayé cette hypothèse. La fin de son exploitation pourrait correspondre au recul de cette technique et à la systématisation du recours à la maçonnerie observée en Gaule et en particulier à Lutèce.

La carrière, comblée au IIIe siècle, fait place ensuite à une exploitation agricole comprenant deux bâtiments, un grenier et une palissade dont les traces ont été retrouvées.