Le théâtre
Contexte topographique et dimensionsDatation

Les gradins

 


Plan D. Busson et V. Charlanne.
Pour éviter la construction de structures trop importantes, les architectes ont tiré parti de la topographie en faisant reposer les gradins sur la pente de la colline renforcée par un remblai rapporté. Ce parti pris architectural explique ainsi la faible épaisseur du mur correspondant à la limite extérieure de la cavea. Deux autres murs circulaires correspondant probablement à des paliers de circulation indiquent les subdivisions de la cavea.
Ainsi, le théâtre de Lutèce devait probablement comporter un maenianum supérieur et un maenianum inférieur.
  De ce maenianum inférieur, aucune trace n’a été découverte. Th. Vacquer nous en propose une restitution en se fondant sur la différence de niveau qui existe entre le sol des vomitoires – donc le sommet du maenianum - et celui de l’orchestre. Cette différence correspondrait à la hauteur de trois rangs de gradins qui, au plus près de la scène, étaient réservés aux personnalités.