Le théâtre
Contexte topographique et dimensionsDatation

La scène et ses dépendances

 


Plan D. Busson et V. Charlanne.
De la scène nous ne connaissons ni les limites ni la périphérie. Nous n’avons aucun élément du front de scène, ni fragments de décoration, ni traces des portes par lesquelles apparaissaient les acteurs. Deux murs parallèles, donnant sur la voie décumane de la rue des Écoles, pourraient former un postscaenium. Il faut remarquer cependant que celui-ci serait bien étroit et interrompu, au moins aux extrémités, par deux murs transversaux.

Aux deux extrémités de la scène se trouvaient deux espaces faisant partie, selon toute vraisemblance, des parascaenia et comportant de puissants contreforts internes, qui annoncent sans doute une construction en étages, peut-être un portique. Dans les angles septentrionaux, de solides fondations carrées traduisent aussi
  une élévation importante. Ces renforts pourraient avoir été ajoutés et marquer un deuxième état du monument.


Evocation du théâtre de Lutèce, d’après les propositions de Th. Vacquer. Bien que nous ne sachions rien du front de scène, il convient cependant de l’imaginer richement décoré de colonnes superposées et, peut-être, de statues.
Infographie M.-O. Agnes et A.-B. Pimpaud.