Les hauteurs
 
 

Les hauteurs du site parisien.
Infographie A.-B. Pimpaud.




  La plaine alluviale est limitée et dominée par une série de hauteurs mises en place à l’ère Tertiaire :

·Sur la rive gauche, on peut noter les hauteurs de Tolbiac, de Montparnasse, le plateau de Villejuif. La Butte-aux-Cailles était située à proximité d’un méandre de la Bièvre, et la Montagne Sainte-Geneviève formait un promontoire sur la Seine.

·Sur la rive droite, plusieurs collines étaient disposées en arc de cercle (hauteurs de Chaillot, Ménilmontant, Buttes-Chaumont, monceau de l’Etoile, monceau d’Auteuil, de Montmartre et de Belleville) entrecoupé de cols comme celui de la Chapelle. Cette série de hauteurs séparait le site parisien de la plaine de France. Elles étaient situées au nord de l’ancien bras de la Seine qui devait capter une partie de leurs eaux de ruissellement.